Retour du moustique tigre avec les beaux jours Actualités

Retour du moustique tigre avec les beaux jours
 
 
 
 
Le moustique tigre est sorti de son hibernation.
 
Le moustique tigre peut transmettre des maladies comme la dengue ou le chikungunya et le zika.
 
 
 
 

Comment différencier un moustique tigre d'un moustique ?

Le moustique tigre est très facilement identifiable à l'œil nu : il est reconnaissable à ses rayures nettes noires et blanches sur le corps et sur les pattes.

Il pique surtout au crépuscule et à l'aube.

 

 

Que faire en cas de piqûre ?

Il est toujours important de désinfecter avec un antiseptique, tout de suite après la piqûre, pour limiter le risque de contagion de maladies , explique le médecin. Une fois que cela est fait, la piqûre disparaîtra d'elle-même.

 

Comment éviter les moustiques tigres ?

  • Contrôlez les récupérateurs d’eau de pluie : ces récupérateurs représentent 50% des gîtes dans nos jardins. Même fermés, ils peuvent abriter des larves de moustiques. Les solutions : tendre une moustiquaire au-dessus de la réserve d’eau, vérifier et supprimer toutes les semaines les larves installées ou vider l’eau.
  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner, à l’intérieur comme à l’extérieur : coupelles des pots de fleurs, pneus usagés, encombrants, jeux d'enfants. Pensez aussi à entretenir les sépultures dans les cimetières, lieux propices au développement des moustiques ;
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées des gouttières ;
  • Couvrir les réservoirs d’eau : bidons d’eau, citernes, bassins avec un voile ou un simple tissu ainsi que les piscines hors d’usage.